Es-selam alaykum,

Quand on étudie l’arabe littéraire (ou tout autre savoir dont l’acquisition s’inscrit dans la durée), on traverse souvent des périodes où notre motivation et notre sentiment de réussite sont affectés positivement ou négativement par divers paramètres. Aujourd’hui, je vais vous parler de l’influence des principales phases de l’apprentissage sur notre motivation et en particulier sur une période qui décourage beaucoup d’étudiants : la traversée du désert !

Quel rapport avec le désert ?

Apprendre, c’est un peu comme s’engager dans un voyage d’exploration à travers des contrées inconnues dont l’aboutissement est la découverte de nouvelles richesses. Pendant les préparatifs, ainsi que les premiers jours de voyage, vous êtes exalté par cette nouvelle aventure. Vous traversez des paysages magnifiques et rencontrez de nouvelles personnes et votre soif de découverte est à son sommet.

Le voyage continue ensuite à travers un désert, qui est splendide. Mais au fil des jours, vous finissez par le trouver monotone. La chaleur devient accablante, vous avez soif et vous n’avez personne à qui parler.

Jour après jour, vous vous rapprochez de votre destination, mais vous ne savez pas vraiment quand vous allez arriver.
La fatigue et le doute s’installent en vous !

La traversée du désert

Malgré cela, vous savez que d’autres avant vous ont emprunté ce chemin et sont arrivés à destination. Vous restez donc concentré sur vos objectifs, fermez les yeux sur les désagréments de cette expédition et trouvez les moyens de profiter de ses cotés agréables. Finalement vous arrivez à destination, découvrez de nouvelles opportunités et devenez un riche commerçant. Pour certains voyageurs, la rudesse et la monotonie de cette expédition prennent le dessus. Leur intérêt pour le bénéfice attendu s’estompe et laisse place à la lassitude et au découragement. Ils font demi-tour et rentrent chez eux, enrichis de belles expériences et de souvenirs de voyage, mais sans le bénéfice escompté.

La réussite et le sentiment de réussite

A travers cette allégorie, vous comprendrez qu’à partir d’un certain temps, ce n’est plus vraiment la distance qui sépare les voyageurs de leur destination, ni leur réelle capacité à atteindre le but qui importe. C’est le sentiment de réussite ou d’échec … ou le « moral » si vous préférez !

De la même façon, lorsque vous apprenez l’arabe, vous pouvez évaluer votre degré de réussite par la quantité et la qualité des connaissances que vous aurez acquise. Cependant, ce ne sont pas les seuls paramètres qui vous décident à poursuivre ou abandonner votre étude. Le « sentiment de réussite » est une sensation qui a un impact au moins aussi important que vos résultats aux différents tests et exercices.

Pour parvenir à bien gérer ce ressenti, il est important d’identifier les trois grandes phases de l’apprentissage : le démarrage, la « traversée du désert » et l’achèvement.

1- Le démarrage

C’est la phase la plus motivante, car vous obtenez rapidement des résultats. Comme vous partez de zéro, la moindre connaissance acquise est ressentie comme un progrès, même si vous n’en retirez pas de bénéfice réel et l’immédiat.

Pour l’étudiant en arabe, cette période est en général associée à l’apprentissage de l’alphabet, de la lecture avec les voyelles, des premiers éléments de vocabulaire et de quelques règles simples de la grammaire. Tout est beau et tout le monde est gentil !

2- La traversée du désert

Vient ensuite la deuxième phase qui aussi est la plus « difficile ». Elle correspond à la période où l’apprentissage s’installe dans la durée et nécessite d’être patient, endurant et régulier. Pendant cette période, vous fournissez des efforts continuels, vous obtenez beaucoup de connaissances et les enseignants valident votre progression. Mais dans la réalité ces efforts ne se traduisent pas encore en résultats concrets et le doute et la frustration finissent parfois par prendre le dessus.

Concrètement pour l’arabe, c’est une période où vous apprenez beaucoup de vocabulaire et vous étudiez l’ensemble des règles de base de grammaire et de la conjugaison. Vous mettez toutes ces connaissances en pratique à l’oral dans des exercices de classe et vous commencez à lire sans les voyelles. C’est dans ces moments que vous progressez le plus mais paradoxalement, le sentiment de réussite n’est pas toujours au rendez-vous. Malgré les efforts fournis, vous ne parvenez pas toujours pas à comprendre dans leur totalité les écrits ou les audios auxquels vous êtes confrontés … hormis ceux que vous avez étudié pendant le cours !

3- L’achèvement

C’est la phase la plus valorisante, celle de la « réussite ». Après les semaines, les mois et souvent les années, vous êtes enfin récompensé de vos efforts, de votre patience. Vous atteignez enfin les premiers objectifs qui vous ont motivé à démarrer cet apprentissage.

Vous êtes encore loin du doctorat en langue arabe, mais vous parvenez à lire un petit livre, à comprendre une conversation ou un document audio-visuel. Mieux encore, vous arrivez à vous exprimer à l’oral et votre interlocuteur vous comprend, et parfois même … vous félicite !

L’impact des phases d’apprentissage sur la motivation

Les phases de démarrage et d’achèvement influencent donc très positivement votre moral, votre motivation et votre confiance en vos capacités.

Inversement, la phase de « traversée du désert », en vous poussant à douter de vos capacités réelle peut devenir une cause de démotivation ou pire, d’abandon. Les objectifs de départ vous paraissent lointains, vous finissez par vous ennuyez et vous avez envie d’abandonner !

C’est pourtant à ce moment qu’il faut tenir bon.

Que faire ?

A la lumière de tout ce qui précède, vous comprendrez l’importance de trouver les moyens qui vous permettront de ne pas fléchir pendant votre « traversée du désert » afin de pouvoir récolter les fruits de vos efforts.

La semaine prochaine, dans la suite de cet article, je vous donnerai des conseils et des astuces pour mieux préparer et gérer votre voyage vers la connaissance de l’arabe littéraire.

Je vous souhaite à tous et à toutes une bonne réussite.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci de recopier dans le cadre ci-dessous les caractères qui sont affichés dans l'image.

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

Share This

Partagez cet article !

Si cet article vous a plu, partagez-le avec vos amis !

Partagez cet article !

Si cet article vous a plu, partagez-le avec vos amis !